L’heure du Débat Poétique (1ère édition) : quand le slam éveille les consciences !

Amis des mots et du slam, c’ello ! Je vous parlais il y a quelques mois de L’heure du Débat Poétique, remember ?
– Non.
– Comment ça ‘’non’’ ? Grrr. 😒
– Bah, on ne s’en rappelle plus.
– Bon, lisez donc mon post L’heure du Débat Poétique : récap de l’édition zéro !

Où en étais-je ? Ah oui, L’heure du Débat Poétique. Voilà. 😑

Le label Harmonie Slam nous a gratifiés d’une première édition très réussie à Cotonou et Porto-Novo, respectivement les 5 et 23 juin. Pour votre plaisir et aussi le mien, je vous propose un récapitulatif des temps forts de ces représentations.
Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, voici la 1ère édition de L’heure du Débat Poétique ! 😎

Cotonou : proie des sachets plastiques

Les débats environnementaux sont ceux qui alimentent l’actualité ces derniers temps. Au cœur de ces diverses discussions, le sachet plastique est le responsable de certains maux qui minent notre bien-être. Le débat poétique de Cotonou a eu lieu le 5 juin dans la salle polyvalente de la Bluezone. Les débatteurs des deux équipes (Djivo 🆚 Lèdo) nous ont émerveillés pendant plus d’une heure sur le thème :

« Le sachet plastique, besoin ou caprice dans la vie des béninois ? »

Si la team Lèdo (composée de Ganesh, Léa et Ricardo) était fermement contre le sachet plastique, celle de Djivo (Mireille, Belkis et Cyriaque) ne voyait que les bons côtés de l’accusé. Oui, car pour cette équipe, le sachet plastique n’est pas le véritable problème. Il est au cœur de la consommation dans nos villes, puisque c’est dans le sachet que nous achetons une grande partie de nos aliments. Les passionnés du sachet (la team Djivo) affirment que leur chouchou n’est nullement le souci. Pour eux, il suffit simplement de :
👉 Sensibiliser les populations
👉 Mettre à disposition plus de poubelles
👉 Augmenter les taxes sur les importations de sachet ; pour corriger le tir.

D’ailleurs, le sachet plastique n’est pas le responsable du manque de civisme observé dans nos sociétés. Argument que réfute l’équipe Lèdo avec des vers sur fond de slam. Le sachet plastique pourrait exterminer le monde, si on n’y prend garde. 😯😕

« Sachez que sans sachets, nous vivrons plus sainement. » #TeamLèdo #LDP Cliquez pour tweeter

Les arguments n’ont pas manqué dans les deux camps lors de ce procès du sachet plastique. Une équipe pour et l’autre contre, grand classique n’est-ce pas ? La parole fut quand même donnée au sachet plastique (représenté par les débatteurs Alexandre et Bernice) pour se défendre. Oui, entre gens civilisés, on ne condamne pas quelqu’un sans au moins lui donner le mot. Et donc, le sachet a parlé sur l’invitation faite par l’arbitre (Junior):

« Je n’ai pas demandé à être créé. Vous l’avez fait et à présent, l’ampleur que je prends vous effraie. » #TeamSachet #LDP Cliquez pour tweeter

A la fin des différentes interventions de cette phase de L’heure du Débat Poétique, les emballages biodégradables sont ressortis comme l’alternative aux sachets plastiques. Ils sont écologiques, plus propres et surtout hygiéniques. Vous pouvez les réutiliser, ce qui en rajoute une couche au volet économique. Sympa non ? 😉

Porto-Novo : acte triste ou artiste ?

Le cap fut ensuite mis sur Porto-Novo, pour la deuxième phase de cette première édition de L’heure du Débat Poétique. Les débatteurs ont croisé leurs vers autour du thème :

« Serait-ce un acte triste d’être artiste au Bénin ? »

Personnellement, je pense que cette question mérite d’être posée vu comment évoluent les artistes au Benin. Les débatteurs n’ont pas eu la langue de bois face à ce sujet. Si le rêve serait que l’artiste puisse véritablement vivre de son art, force est de constater que cela est loin d’être encore le cas au Bénin. Satyre la rime plate et Amagbégnon l’ont dit, Habib Dakpogan l’a confirmé. Cette phase du LDP de Porto-Novo fut d’ailleurs assez différente de la représentation faite à Cotonou. Ici, chacun a donné de la voix et son point de vue par rapport au thème, de façon artistique. Chants et danses étaient même au rendez-vous. 🙆😸

Cette première édition du LDP a connu la participation de nombreux invités tels que les slameurs « Menteur ambulant » du Togo, Gopal Das, etc. Les autorités administratives s’intéressent également au LDP. Cela s’est traduit par la présence du député Aké Natondé et bien d’autres. Il est donc possible d’affirmer sans se tromper que le slam éveille les consciences, et que le LDP en est la preuve. 💪👏

Le slam éveille les consciences, et L’Heure du Débat Poétique en est la preuve. Cliquez pour tweeter
L'heure du débat poétique
La ligue du mot ©DHM Prestations

La prochaine édition de L’heure du Débat Poétique aura lieu en septembre. Suivez les actus de Monde en Lettres sur Instagram, Twitter et Facebook pour ne pas louper ce rendez-vous. Que le slam nous garde d’ici là, et que le mot soit avec vous ! 👋😎

Cyr ZOGO

Commentaires

Commentaires