La danse des spectres s’offre une valse #SousMonScalpel !

Que celui qui n’a jamais esquissé quelques pas de salsa, kiffé un tango ou valsé me propose une danse. Tiens, je vois Jacques Houégbè qui m’invite sur la piste. Il semble si sûr de lui, fait signe au DJ de mettre la musique. Je reconnais cet air, c’est La danse des spectres. Un titre à succès qu’on doit à cette fabrique de hits, Les Editions Plurielles. Je ne parle pas que de musique, mais aussi de livre. Un condensé de 9 nouvelles qui font bouger le lecteur sur 134 pages.

Mesdames et messieurs, ne soyez pas timides. Rejoignez-nous sur la piste et détendez-vous. Oubliez le stress, et faites-vous plaisir avec une poignée de croquettes de souchet by Norée. La danse des spectres s’offre une valse #SousMonScalpel ! 😎

Let’s dance !

Danses et cadences, voila comment Jacques Houégbè annonce le tempo de sa première sortie littéraire. Permettez-moi de dire que c’est un album de 9 titres que vous lirez très facilement. A la fin de chaque nouvelle, un sourire béat se dessinera sur vos lèvres. Pour preuve, commencez par « Effet papillon » à la page 9. Une histoire comme celles que nous vivons au quotidien. Une femme qui néglige sa famille, cédant ainsi la place à sa bonne. Une bonne tellement bonne que le mari la préférera en fin de compte à sa femme. Game over ! 🙈😝

Si vous en voulez encore, « Au bénéfice du doute » à la page 23 vous convaincra que vous êtes tombé sur le bon livre. La version courte : un juge pris au piège dans un placard, après avoir copieusement visité le lit de la femme d’autrui. Triste fin pour cet homme de loi qui subira sans doute, les foudres du mari cocu. Celui-là même que monsieur le juge avait fait mettre en taule. Je vous laisse imaginer la suite, chers amis.😸😹🙈

La danse des spectres

Je vous ferai une confidence, mais n’allez surtout pas répéter ça à Jacques Houégbè. « La muse » est l’une de mes nouvelles préférées de La danse des spectres. Vous pourrez la lire à la page 33, et l’histoire nous plonge dans l’univers de Sandra, une auteure à succès. Une machine à hits littéraires comme cet autre écrivain que j’aime bien lire quand je mange… Mais bon, les bonnes choses ne durent jamais longtemps. Heureuse fin pour cette triste histoire en fin de compte, que je vous invite à lire en premier. 😍😄

La danse des spectres

Parmi la profusion de thèmes abordés par ce premier ouvrage de Jacques Houégbè, il y a celui de l’immigration. Un mal dont souffre l’Afrique à travers ses fils, poussés par la recherche d’un mieux-être au delà des mers. Mythe ou réalité ? Quoi qu’il en soit, je vous propose d’emprunter « Les sentiers de la fourmilière ». Vous ferez connaissance au bout de l’histoire avec Moussa, Franck et d’autres personnes dans leur fuite vers l’El Dorado. Cette nouvelle est très bien écrite et vous fera sans doute ressentir de la tristesse à la fin. Heureusement que les croquettes de souchet de la marque Norée pourront vous remonter le moral. 😉😍😋

La danse des spectres
La danse de spectres et les croquettes Norée 😋

Voici le passage qui m’a particulièrement ému :

« Au dessus, un spectre s’est accroché. Il tient avec sa dernière force ce qui, normalement devrait être un sein, un moignon non irrigué. Et le petit spectre s’acharne, il s’acharne à sucer, espérant en tirer la dernière goutte de vie. A quelques mètres de là, dans l’indifférence de la nature, une chenille aux mille couleurs livre son dernier combat contre la colonie de fourmis. »

Plus loin, la « Mouvance présidentielle » vous plongera dans le cercle très fermé du pouvoir. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, tout n’est pas glamour dans ce milieu. Ce n’est pas moi qui le dis, mais plutôt l’auteur. Tout commence à la page 65 par :

« Un doigt présidentiel rugueux, vicieux et imposant. » Cliquez pour tweeter

Ce même doigt qui explore l’intimité de la femme de l’un des conseillers, chaque fois que l’occasion s’y prête. Une incursion non consentie en plus. Un véritable supplice qui conduira la pauvre femme au suicide. Une vie qui s’en est allée dans le silence complet, sans que le mari ne sache rien du calvaire que monsieur le Président faisait subir à cette dame. Je ne vous en dirai pas plus, une lecture vaut mille comptes-rendus. 😉😌😎

Vous apprécierez également d’autres nouvelles du recueil comme « Fuite intérieure », « Trône de fer » qui font respectivement penser à Prison Break et Game of Thrones. (Je suis un vrai sériphile moi 😌…). Si certains voient le verre à moitié vide, l’auteur quant à lui l’écrit « A moitié plein… ». Et ce qui frappe dans ces trois nouvelles, c’est l’humour et la justesse des mots employés pour décrire les situations les plus délicates. Pour mettre fin à La danse des spectres, Jacques Houégbè propose une dernière ballade à la page 117. Une nouvelle sur fond de terrorisme qui se termine sur une belle note explosive, et un peu de scepticisme. Lisez la « Roulette russe » chers amis, lisez donc ! 💣🌋🔥

Mon avis

Loin des sentiers battus, Jacques Houégbè à travers sa plume réinvente les codes. Ne cherchez pas la nouvelle au titre éponyme du livre, elle n’existe pas dans ce recueil. C’est d’ailleurs l’un des nombreux points forts de ce livre que je vous recommande. En dehors de celui là, La danse des spectres est un tableau peint d’une main de maitre. Le style d’écriture est fluide, accrocheur et surtout vivant. On ne s’ennuie pas. Mieux, on en redemande encore après une première lecture. Les thèmes sont variés et surtout actuels.👍👏😊

En bref, il y en a pour tous les goûts. Même si vous n’aimez pas danser, ce recueil de nouvelles vous fera bouger à coup sûr. Valse, tango, twist et j’en passe, ce sera à vous de décider. N’oubliez pas les croquettes de souchet by Norée. Plaisir garanti ! 😋😋😋

La danse des spectres
La recette du bonheur 😊

Si vous avez déjà dévoré La danse des spectres, quelle est votre nouvelle préférée ? Quelles sont vos impressions à propos de ce livre ? Discutons-en dans les commentaires !!! 😉😊😎

Cyr ZOGO

Commentaires

Commentaires