Ivre de nous

Ivre de toi, je fus.

Féeriques étaient ces moments,

Que j’aurais voulu infinis…

À te dévorer à plein sens,

Savourer cette douce chaleur,

Qui me parcourt à ton toucher,

Cette envie d’être pour toujours,

Ton heureux complice de crime.

 

Entre les draps, j’ai retrouvé hier

Une part oubliée de moi

Ivre de toi, j’étais

Heureux que l’hiver se soit oublié,

Le temps d’une soirée.

A l’été que je souhaite éternel,

Pour noyer mes tourments givrés,

Et rendre pérenne, mon soleil.

 

À ces nuits magiques,

Qui me réveillent dans tes yeux,

Que j’ai toujours voulu miens.

À ce moment où,

Un like Facebook a changé,

Nos vies, envies d’une nouvelle chance,

D’une vie à deux.

Dream Team.

 

© The Cyr, Ivre de nous 

 

Commentaires

Commentaires